Le "Kimchi Premium" de Bitcoin se transforme à nouveau en resserrement de la gamme de négociation

ad-midbar
ad-midbar
ad-midbar
ad-midbar

L'écart entre le prix du bitcoin sur les échanges cryptés en Corée du Sud et aux États-Unis, qui est revenu en juin et a atteint son plus haut niveau du mois 16, a de nouveau disparu.

Selon des chercheurs de l'Université de Calgary, cette propagation, connue sous le nom de «prime au kimchi», a atteint des niveaux remarquables, avec un pic de 54.48%. Il a ensuite chuté et a finalement disparu, pour revenir à nouveau récemment, tournant autour de 5 à 10%.

Mais la semaine dernière, les journaux locaux ont commencé à remarquer que le bitcoin revenait à la baisse en termes de won. Le Dong-a Ilbo, l'une des principales publications du pays, a fait savoir en août 5 que le prix des bitcoins était environ 2.15% plus élevé sur les marchés en dollars que sur les won en Corée du Sud.

Le déficit persiste. En août 13, bitcoin était coté sur Upbit contre 13,678,000 won et coté sur CoinDesk à $ 11,429.14, ce qui se traduit par 13,931,951 won, une différence de 253,951 ($ 208). C'est à peu près 1.8% inférieur. En fin de journée mardi en Corée, l'écart s'était réduit, mais il est resté.

Le Dong-a Ilbo estime que la fin de la prime au kimchi a un lien avec la chute du won coréen. Depuis la fin juillet, la monnaie locale a perdu près de 3 pour cent de sa valeur par rapport au dollar.

Dans le même temps, l'environnement réglementaire devient de plus en plus difficile pour les échanges cryptographiques en Corée. Les banques commencent à appliquer de manière plus stricte les directives relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent et les exigences réglementaires locales, telles que les comptes réels, alors que les autorités ont récemment annoncé qu'elles superviseraient directement les marchés.

Les chercheurs de l'Université de Calgary soutiennent dans un article d'avril de 2019 que la prime au kimchi est en grande partie structurelle. Les transferts entre marchés peuvent prendre du temps, ce qui rend l’arbitrage difficile.

Profiter de la différence de prix est un commerce risqué en raison du retard et de la volatilité de la pièce, de sorte que le volume de ces transactions de correction de prix est souvent trop faible pour réduire l'écart. Les chercheurs ont également déclaré que les coûts de transaction élevés pourraient décourager les mouvements entre les marchés.

Les contrôles des changes en Corée, bien que principalement administratifs de nos jours, créent des frictions et peuvent ralentir la circulation des fonds nécessaires pour équilibrer le commerce d'arbitrage. Les contrôles permettent également de rendre le bitcoin plus attrayant pour les Coréens, car la pièce est de nature transnationale et pourrait constituer un bon moyen de contourner les contrôles des changes, ont ajouté les chercheurs dans leur article.

L'image de Corée gagnée via Shutterstock

Source de nouvelles

fond d'annonce
fond d'annonce
fond d'annonce
fond d'annonce

SANS COMMENTAIRES